Le cycliste Danilo Di Luca a été détecté positif à un contrôle anti-dopage et se défend de la manière suivante : «Est-ce que je serais à ce point stupide de prendre de la Cera un an après qu’on l’ait découverte sur Ricco, Sella, Rebellin, et en plus au Giro ?». Visiblement, la réponse est… «Apparemment… oui !». Le monde va mal !