A l’attention de M. Eric BRAAMHAAR,

Cher monsieur, je ne vous aime pas. Hier devant des milliers de spectateurs et quelques millions de téléspectateurs, vous avez orchestré la victoire du pot de fer contre le pot de terre, baissant votre culotte, sans rougir, devant le duelliste le plus puissant. Vous avez apparemment sans doute respecté la loi, mais vous n’en avez pas respecté l’esprit.

A l’attention de M. Ryan GIGGS,

Cher monsieur, je ne vous aime plus. Un jour, Jean-Michel Larqué, en parlant de votre coéquipier Christiano Ronaldo, a dit : “Quand on ne respecte pas le jeu, on peut être un bon joueur mais on n’est pas encore un grand joueur”. Vous n’êtes donc pas un grand joueur, et Manchester Utd n’est plus la grande équipe au milieu de terrain Beckham/Keane/Scholes/Giggs dont vous faisiez partie il y a quelques années, et qui m’avait laissé penser que vous aviez la classe.