OK, anecdote intime. Sur une de mes photos de classe de maternelle, je porte un sweatshirt Ghostbusters. Blanc avec le logo du fantôme et le sens interdit, extrêmement classe. Dans la famille, c’est devenu un peu iconique. Du genre une partie de mon identité est basée sur le fait que j’avais ce truc.

Hier, premier jour de maternelle en tant que papa. Un gamin dans la cour porte un tee-shirt Ghostbusters. Bordel de nom de Dieu de merde ! Quelles étaient les chances qu’un truc aussi improbable que ça arrive ?! Hasard spacio-temporel du genre à te convaincre de rejoindre n’importe quel mouvement spirituel à la con.


Bref, tout ça nous ramène à cette chanson de Ray Parker Jr : une intro légendaire, une des chansons ayant défini les années 80. Et le reste du bonhomme ? De la soul à la soupe : j’ai arrêté son best-of au bout de 3 titres. À vrai dire, pour Ghostbusters, il semble qu’il a trouvé son inspiration sur le I Want A New Drug de Huey Lewis and the News… connu pour le titre de la B.O. de Back to the Future, qui parle de faille spacio-temporelle. Mind blown 🤯