{Les White Stripes en concert, c’est très fort.}

Deux ans après leur dernière venue à Paris, les voilà de retour au Zénith en avant-première de la sortie de leur album Icky Thump. Le rouge, le noir et le blanc sont de mise pour un show certes sans surprise - il ressemble à s’y méprendre à leur DVD live sorti il y a quelque temps à l’exception des 3 titres du nouvel album - mais d’une efficacité redoutable ! Le nouveau single s’impose déjà comme un classique, tandis que* Seven Nation Army*, Hotel Yorba électrisent la foule conquise d’avance.

Les White Stripes en disque, c’est très très fort.

Après Arcade Fire qui avait réussi à placer l’accordéon dans l’éventail des instruments rock, les White Stripes ont retroussé les manches et sorti les instruments les plus improbables : trompettes, cornemuse, etc. Ils réussissent même avec *Conquest *à faire la meilleure chanson insupportable de l’histoire. Mention spéciale à Catch Hell Blues, l’un des meilleurs morceaux de l’année.

Au boulot Jack, place au 2nd album des Raconteurs !