La crise n’épargne rien ni personne. Enrico, ce bon vieil Enrico, est désormais au bord de la faillite, suite à des placements hasardeux. Le monde va mal !