Le métier de footballeur ne permet plus de se payer de puissantes cylindrées. Même les meilleurs sont désormais contraints au cotracturage ! Le monde va mal !