C’est moche à dire, mais si toutes les personnes ayant visité Dead Rooster l’an dernier nous avaient donné un euro par visite, on aurait quasiment pu s’offrir le Zimbabwe. Le monde va mal !